// Pangramme //

// Pangramme //

* Démarreurs, ou comment se remettre à écrire *

Encore un mot en gramme ! De quelle façon va-t-il vous torturer, cher lecteur-écrivant, cette fois-ci ?

Peut-être avez-vous déjà lu cette célèbre phrase écrite par Georges Perec (encore lui !) :
« Portez ce whisky au vieux juge blond qui fume ». À première vue, elle parait anodine, voire banale. Mais à y regarder de plus près, on découvre sa particularité. C’est le pangramme le plus connu et le plus court que l’on connaisse. Trente-sept lettres. Et sa particularité, c’est qu’il contient les 26 lettres de l’alphabet.

Autres particularités de ce pangramme de Perec : il comporte 12 pieds. C’est donc un alexandrin. Mais, ne renfermant aucune répétition de consonnes, il est également hétéroconsonantique… On pourrait dire de lui que c’est le pangramme parfait !

Et pour vous mettre en appétit, en voici un autre, tout aussi connu : « Le vif zéphyr jubile sur les kumquats du clown gracieux »

Êtes-vous prêt à rivaliser ? À vos alphabets ! Mais attention : moins votre pangramme comportera de lettres, moins il aura de sens et pour figurer au palmarès des pangrammes, votre phrase doit être cohérente.
Elle ne doit contenir ni abréviations, ni sigles, ni acronymes. Pas de chiffres romains, pas d’onomatopées, pas non plus de noms propres créés pour l’occasion…

Et surtout, ne vous privez pas de partager votre production dans les commentaires !

Temps d’écriture conseillé : 20 mn

3 réflexions sur « // Pangramme // »

  1. A Katmandou , un ambulancier zimbabwéen hyperactif et jaloux, est dans un état végétatif après une prise de barbituriques.

  2. A la fenêtre d’un wagon, qui se dirige vers Chicago, un zèbre joyeux s’est paré d’un kimono en vue de son prochain spectacle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.