Recommandé
// Épisode 20, Chez Odile //

// Épisode 20, Chez Odile //

Les aventures de Jeanne Lançon (ou la vie alternative de Paul Éluard) Lili conduisait sa Spitfire vite et bien. Durant la vingtaine de minutes que dura le trajet, le petit coupé rouge serpentait sur les routes secondaires. Comme toute native de la région, Lili connaissait les alentours de Deauville comme sa poche. Cela m’étonna moins quand je compris que son père possédait le haras voisin du lieu où nous nous rendions.Nous stoppâmes devant un portail massif surmonté d’une plaque annonçant…

Lire la suite Lire la suite

Recommandé
// Écrire à partir du réel //

// Écrire à partir du réel //

Écrire à partir du réel #1 : écrire avec les faits divers Observé par certains avec dédain, le fait divers est pourtant à l’origine d’une grande partie de la littérature française. Victor Hugo, Stendhal, Gustave Flaubert ou Marguerite Duras ont beaucoup emprunté à ce que Balzac nommait « les faits-Paris ». Si Pierre Larousse nomme l’expression « faits divers » en 1872, son existence est bien plus ancienne. Selon la BnF : L’apparition des faits divers sous forme imprimée remonte au XVIe siècle,…

Lire la suite Lire la suite

Recommandé
// Tautogramme //

// Tautogramme //

* Démarreurs, ou comment se remettre à écrire * Caché dans l’ombre de l’anagramme, qui sert encore beaucoup en fiction ou en publicité, le tautogramme est pourtant un exercice intéressant et drôle. Intéressant parce qu’il peut donner du fil à retordre à qui veut s’y essayer. Et drôle parce qu’il donne souvent naissance à une prose inattendue et cocasse. Le plus connu de tous serait ce vers extrait d’Andromaque, de Jean Racine, Acte V, scène 5 : « Pour qui sont…

Lire la suite Lire la suite

Recommandé
// Épisode 1, La rencontre //

// Épisode 1, La rencontre //

Les aventures de Jeanne Lançon (ou la vie alternative de Paul Éluard) Je portais ce jour-là une robe jaune. C’était une de mes préférées. Elle n’était pas toute neuve et sûrement passée de mode, à en croire les réflexions de ma collègue à ce sujet. Elle n’aimait pas mes tenues vestimentaires et la mode ne m’intéressait pas. Nous n’avions elle et moi aucun point commun. À part celui de travailler chez Maître de Blignas, notaire à Paris.Assise à mon bureau,…

Lire la suite Lire la suite

// Épisode 22, Nino Sperati //

// Épisode 22, Nino Sperati //

Les aventures de Jeanne Lançon (ou la vie alternative de Paul Éluard) Le deuxième secret d’Odile s’appelait Nino Sperati. Marchand d’Art reconnu et estimé, Nino passait sa vie entre sa galerie à Honfleur et son mas dans le sud de la France. Nino avait rencontré Odile vingt ans plus tôt, alors que sa carrière débutait avec succès. Un ami commun l’avait invité au manoir afin de lui faire découvrir la volupté des lieux et de partager avec lui son goût…

Lire la suite Lire la suite

// Épisode 21, ce que Jeanne ne dit pas //

// Épisode 21, ce que Jeanne ne dit pas //

Les aventures de Jeanne Lançon (ou la vie alternative de Paul Éluard) Ce n’était pas vrai. Mes parents n’étaient pas morts. Ni l’un, ni l’autre. Ils avaient dû quitter la France et, c’était vrai, m’avaient confiée à la sœur aînée de ma mère. Ce n’était pas vrai, je n’avais pas tout oublié de mon enfance. J’avais gardé des souvenirs, et même très nets, des paysages verdoyants, des collines, des falaises et des plages bordant la Manche. C’était le pays de…

Lire la suite Lire la suite

// La Fumerie – Intermède //

// La Fumerie – Intermède //

Les aventures de Jeanne Lançon (ou la vie alternative de Paul Éluard) C’est lorsque que je me rendais aux toilettes que je découvris le premier secret d’Odile Legendre. Au détour d’un couloir, et quelque peu perdue dans le dédale des pièces, escaliers, demis niveaux, je poussai une porte dérobée ouvrant sur une volée de marches, à peine éclairée par de petites ampoules cachées dans les plinthes. J’observai les lieux quelques instants, hésitai, reculai un peu, regardai autour de moi et…

Lire la suite Lire la suite

// Épisode 19, la ligne est rétablie //

// Épisode 19, la ligne est rétablie //

Les aventures de Jeanne Lançon (ou la vie alternative de Paul Éluard) Linguine au citron, camembert coulant et pomme au four, accompagnés d’un Chardonnay Vieilles-Vignes aux notes d’agrumes et de fruits secs. Le repas, succulent, m’avait requinquée mais malgré tout l’après-midi me parut interminable. Mon moral baissait à mesure que j’échouai à joindre Gülsha. Incapable de me concentrer sur quoi que ce soit, je décidai de sortir en dépit d’une météo exécrable. Emmitouflée dans un ciré rouge, j’allai marcher sur…

Lire la suite Lire la suite

// Épisode 18, le réveil au château //

// Épisode 18, le réveil au château //

Les aventures de Jeanne Lançon (ou la vie alternative de Paul Éluard) Quand j’ouvris les yeux, nous avions quitté la voiture et la sensation d’un grand vide m’envahit. Gérard se trouvait face à moi, assis dans un fauteuil massif, la tête tombant sur son torse. Ses poignets, comme les miens, étaient libérés de leur entrave et ses bras pendaient le long du siège. Confortablement allongé sur un canapé de cuir vert, je mis quelques minutes à me redresser et à…

Lire la suite Lire la suite

// Épisode 17, une visite ennuyeuse

// Épisode 17, une visite ennuyeuse

Les aventures de Jeanne Lançon (ou la vie alternative de Paul Éluard) Lorsque j’arrivai aux Roches Noires, une automobile sombre y était stationnée. Je garai rapidement le Solex et m’approchai du véhicule. Vide. Je décidai de l’observer de plus près. Il s’agissait d’un véhicule récent, entretenu, intérieur cuir. Près du volant je distinguai différents appareils. L’un d’entre eux semblait être un téléphone. Je suivis des yeux un câble en forme de ressort qui menait à un gyrophare bleu, posé sur…

Lire la suite Lire la suite

// Épisode 16, le rapt… //

// Épisode 16, le rapt… //

Les aventures de Jeanne Lançon (ou la vie alternative de Paul Éluard) Nous venions de quitter les Roches Noires. Je m’étais installé à l’arrière de la voiture, pensant dormir un peu durant le trajet. La pluie tombait drue. Je sentais les roues déraper sur le chemin de terre et nous avancions lentement. Les essuie-glaces, réglés à vitesse maximale, évacuaient l’eau dans des couinements poussifs. À la lueur des phares, je distinguais les arbres et les buissons ballotés par les rafales…

Lire la suite Lire la suite

// Épisode 15, l’annonce de l’enlèvement //

// Épisode 15, l’annonce de l’enlèvement //

Les aventures de Jeanne Lançon (ou la vie alternative de Paul Éluard) Chez Lili comme ailleurs, le téléphone ne fonctionnait pas. Alors qu’elle préparait le café dans la petite cuisine, je lui annonçai que je descendais chercher le journal. J’entendis un lointain « Okay! », sortis de l’appartement et me dirigeai vers la Maison de la Presse.Au moment où j’entrai dans la boutique, je découvris avec stupeur le titre qui faisait la une : « LE PEINTRE CYCLONE-TUAMOTU TAIIRI A DISPARU » – lire…

Lire la suite Lire la suite

// Épisode 14, Lili nue //

// Épisode 14, Lili nue //

Nue dans la chambre panoramique, Lili fumait en commentant la vue. Je la sentais forte et insoumise, ce qui ne fit que renforcer l’admiration naissante que j’éprouvais pour elle. Lili trouvait exaltant de se balader nue. Elle n’avait absolument aucune pudeur. D’un côté, cela me charmait et me faisait rire, de l’autre, étant moi-même extrêmement pudique et complexée, je ressentais une gêne diffuse. Se dirigeant vers la douche, Lili saisit ses vêtements et entreprit d’en savoir un peu plus sur…

Lire la suite Lire la suite