// Lipogramme //

// Lipogramme //

* Démarreurs, ou comment se remettre à écrire *

À la manière de Georges Perec dans La disparition, il s’agit d’éliminer une lettre, de préférence parmi les plus fréquemment utilisées dans notre langue, et de construire un texte en acceptant cette contrainte. Perec avait choisi d’éliminer le E dans son roman dont voici un extrait :

Ça arriva un trois mai. « Agitation au Boul’Mich » titra un journal du soir. Sur l’injonction du mandarin pas malin, un adjudant lança son bataillon à l’assaut des tas d’anars, cocos ou JCR, qui, à bon droit, voulait un pardon total pour cinq copains foutus au trou. Un gros caillou pris dans la cour vola sur le grand camion noir garni d’orangs-outangs vachards. Un tumulus apparut au mitan d’un trottoir ; on y voyait un tronc abattu dans un fatras non concis d’autos qui brûlait. Craignant un mauvais parti, Grimaud ordonna son pogrom : l’argousin s’affaira, matraquant, asphyxiant, s’acharnant sur maints moribonds k.o. Georges Perec in La Disparition, p.64-65.

Concrètement, comment allez-vous y parvenir ?
Préparez une liste de vingt noms communs, vingt adjectifs, vingt verbes ne comportant pas la lettre que vous souhaitez faire disparaitre. Ne vous occupez pas du sens, cherchez simplement à réussir l’exercice.  Quand votre liste est prête, cherchez à construire des groupes de mots, des « liaisons syntaxiques » avec les termes choisi,  (attention toutefois aux verbes conjugués et au féminin qui peuvent vous obliger à utiliser le E, par exemple), puis composez des phrases qui soient grammaticalement correctes, toujours sans vous poser la question du sens.

Le résultat vous surprendra par sa cocasserie ou son absurdité mais il se peut que vous soyez étonné de ce que vous avez réussi à produire.

Si l’exercice vous a conquis, ne soyez pas timide ! N’hésitez pas à le publier dans les commentaires !

 

 

 Temps d’écriture conseillé : 20 mn

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.